L'esprit de Bougainville

Asie du Sud-Est, 1999-2001

    La jonque "La Boudeuse" fut le premier navire armé par Patrice Franceschi pour entreprendre une campagne d'expéditions.

      Dans l'esprit du Voyage de Bougainville, Patrice Franceschi et son équipage ont parcouru pendant deux années les îles oubliées de l'Insulinde à bord de la jonque "La Boudeuse". Des archipels de l'Indonésie aux rives des Philippines, des volcans de Papouasie Nouvelle-Guinée aux rivières souterraines de Bornéo, il a mené avec son équipage, composé de marins, scientifiques et écrivains, une campagne d'exploration​ de cinq expéditions dont la chronique et les découvertes sont rassemblées dans des livres et des films
 

Résumés des expéditions :

Première expédition : Les 33 Sakuddeï

    Au large de Sumatra vivent les trente-trois derniers Sakuddeï, un peuple croyant aux esprits de la forêt et guidé par leurs chamans. Pour défendre leurs croyances, ils se sont réfugiés dans les forêts inaccessibles de l'île de Siberut; là, où le monde extérieur ne peut pas encore les atteindre.

    L'équipage de "La Boudeuse" s'est rendu chez ces derniers des Sakuddeï, découvrant les rites de leur vie quotidienne et spirituelle, et la résistance à la fois collective et pacifique au monde moderne de ces hommes hors du commun.

Deuxième expédition : Sur la piste de Wallace

    Sir Alfred Wallace, le grand naturaliste du XIXe siècle, a mis en évidence qu'une ligne frontière séparait la flore et la faune de l'Asie et de l'Océanie.

    Les scientifiques de "La Boudeuse" ont mené une mission de collectes et d'inventaires : plantes, insectes, roches, etc. afin d'approfondir les connaissances de part et d'autre de cette "ligne Wallace".

    Cette aventure a conduit l'équipage dans les archipels des Calamians et des Sémirara aux Philippines, une région du monde qui compte des milliers d'îles isolées et perdues, aux mers infestées de pirates.

Troisième expédition : Les mystères de la Sungaï Baï

    Au coeur de l'île de Bornéo, la rivière Sungaï Baï disparaît brutalement dans un gigantesque massif montagneux couvert de jungles épaisses pour en ressortir une vingtaine de kilomètres plus loin.

    Nul ne connaît son parcours souterrain. "La Boudeuse" a remonté la rivière, au coeur de la forêt vierge, puis l'équipage et ses spéléologues se sont enfoncés sous terre, dans un dédale inextricable de bras actifs et de galeries fossiles.

    Un univers extraordinaire, isolé, perdu et inconnu.

Quatrième expédition : Au-dessus des volcans

   De l'ouest de l'Indonésie à la Nouvelle-Guinée, des centaines de volcans parsèment les immensités maritimes de l'Asie du sud-est. "La Boudeuse" ne pouvait parcourir ces mers en ignorant ces volcans.

    Pour sa quatrième expédition, l'équipage a installé d'étonnantes stations volcanologiques sur les volcans les plus isolés et méconnus de la mer de Banda. Et en Papouasie abordé l'île mystérieuse d'aros sur laquelle courent toutes sortes de légendes : un volcan miniature a un jour surgi dans l'immense lac de cratère du volcan principal.

Cinquième expédition : Sous le vent de Bougainville

    En 1769, le navigateur Louis-Antoine de Bougainville fut le premier Français à accomplir un véritable tour du monde en bateau. A bord de «La Boudeuse» et de «L'Etoile», il fut également le premier, avant même Cook, à emmener une équipe de savants au cours de ses explorations. C'est sur les côtes de l'actuelle Nouvelle-Guinée que Bougainville fit ses découvertes les plus exaltantes. Les deux détroits qui bordent la Nouvelle-Guinée furent d'ailleurs nommés Bougainville.

    Lors de cette cinquième expédition, Patrice Franceschi et son équipage ont exploré les 2000 km qui séparent ces deux détroits, sur les traces de Bougainville.

Please reload

LES CREATIONS

SUIVEZ-NOUS

© "La Boudeuse"